world-fr.jpg

L'Abbaye Trappiste de Chimay

Une tradition séculaire

Les moines de l'Abbaye de Scourmont, à Chimay, appartiennent à l'Ordre Cisterciens de la Stricte Observance, appelés communément Trappistes. Ces moines suivent la Règle de Saint Benoît (remontant au 6e siècle), tirent leur nom de "Cisterciens" du monastère de Cîteaux, fondé en Bourgogne au 12e siècle.

Les monastères Cisterciens sont regroupés en deux grands Ordres, dont l'un se rattache historiquement à l'Abbaye de La Grande Trappe, en Normandie. De là vient le nom populaire de "Trappistes".

Les moines consacrent leur vie à la louange de Dieu dans la prière et la méditation. Faisant le voeu de célibat, ils vivent en communauté, sous la direction d'un Abbé et renoncent à toute possession privée. Ils ont à coeur de vivre de leur propre travail et s'efforcent de se procurer aussi par ce travail de quoi aider les plus pauvres.

Le travail des moines fut longtemps essentiellement la culture des champs, mais s'est étendu à l'époque moderne à de petites industries, surtout dans le domaine agroalimentaire. C'est ainsi que, dans les pays du Nord, depuis quelques siècles, ils brassent des bières et produisent des fromages.

L'Abbaye de Scourmont

C'est durant l'été de 1850 qu'un petit groupe de moines est venu s'établir sur le plateau sauvage de Scourmont proche de Chimay. Autour du monastère se sont développées une ferme, une brasserie et une fromagerie.

L'Abbaye de Scourmont a développé diverses activités économiques, permettant de développer l'emploi régional.

imprimerImprimerPartagerPartager

overlay-Fromage-a-la-bleue_v04